© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Pour vos cadeaux de Noël : Duplo et Lego, les indémodables ==> Choisissez votre boîte !

La famille de Planète sauvage s’agrandit


Cette année encore, la famille de planète sauvage s’agrandit, après le temps des amours, vient le temps des naissances. Ça bichonne, ça caline, ça couve, ça allaite... Les heureux parents sont fiers de présenter leurs petits !


En semi-liberté, les animaux de Planète Sauvage mettent bas naturellement à l’abri des hautes herbes de leur plaine. Bien que surveillées par l’équipe animalière et les guides, la plupart des naissances ne nécessitent pas l’intervention des soigneurs.

Avec plus d’une centaine de naissance par an, Planète Sauvage est bien plus qu’un parc animalier, c’est aussi un lieu de reproduction d’espèces menacées dans leur milieu naturel. Dans le cadre des Plans d’Élevages Européens (EEP), ce programme assure la préservation de certaines espèces.


Depuis son ouverture en 1992, PLANÈTE SAUVAGE s'est fixé plusieurs grands objectifs : éduquer et étudier… mais aussi protéger en soutenant des programmes européens de protection de la faune (EEP), Planète Sauvage participe également à des programmes de suivi scientifique des populations d’animaux sauvages et de reproduction des espèces menacées.

Le Boeuf Watussi

Ce bovidé superbement encorné est élevé en Afrique Centrale, principalement au Rwanda et en Ouganda.

Même s’il n’est pas menacé de disparition, on retrouve - malheureusement - souvent ses cornes à l’avant des 4x4 des grands propriétaires texans !

Le Damalisque à front blanc

On trouve les troupeaux de damalisques dans les savanes d’Afrique du Sud. Cette gracieuse antilope de taille moyenne est caractéristique avec le devant de la tête blanc et son arrière train plus bas que le garrot. Elle pèse de 50 à 60 kg pour une hauteur d’un mètre. Après une gestation de 7 à 8 mois, il met bas d’un seul petit. La hyène et le guépard sont les principaux prédateurs de ce bovidé.

L’Addax


Damalisque à front blanc

Maman Addax et son petit


Troupeau de boeufs Watussi

Petit Wallaby de Bennett dans la poche de sa maman

Cette antilope du désert est parfaitement adaptée au milieu le plus inhospitalier pour un herbivore. Elle survit aux terribles écarts de température diurne et nocturne.

Mâles et femelles portent des cornes annelées et spiralées. Un seul petit naît après une gestation de 8 mois et demi. En grand danger d’extinction, il ne reste actuellement que quelques individus sauvages vivants dans le grand Sud saharien.

Pour la préservation de l’espèce, Planète Sauvage est fier des 2 naissances en 2011 et de celle qui vient d’avoir lieu.

Le Wallaby de Bennett

Le Kangourou Roux est le plus grand marsupial vivant. Adulte il peut atteindre la taille d’1,80 m tandis que le Wallaby - membre de la même famille - est plus petit (80 cm pour 15 kg).

Les kangourous et les wallabies avancent par bonds sur leurs puissantes pattes postérieures et utilisent leur queue comme balancier. Tous deux herbivores, ils broutent et cueillent des plantes, fruits et graines. Les femelles des deux espèces sont capables de nourrir en même temps deux petits d’âges différents. (Suite ....)


Crédits photos : www.planetesauvage.com