© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Choisissez votre manuel scolaire

Une baleine grise occidentale aperçue dans la Tamise.


Le WWF lance une campagne visant à aider à protéger les espèces de baleines les plus menacées.

C’est à l’initiative du WWF qu’une baleine de 11 mètres a descendu la Tamise cette semaine. Cet événement avait pour but de faire prendre conscience de la situation critique dans laquelle se trouve l’une des baleines les plus menacée au monde.


Avec à peine 130 individus dont seulement 26 femelles reproductrices, la baleine grise occidentale est au bord de l’extinction. De plus, la source de nourriture indispensable à sa survie et située au large de l’île de Sakhaline, en Russie Orientale, et cette zone est aujourd’hui gravement menacée.


Deux plateformes de forage faisant partie du projet Sakhaline 2 (projet d’exploration et d’exploitation de pétrole et de gaz off-shore) sont déjà en place à la lisière de la zone critique. Sakhaline Energy a d’ores et déjà l’intention d’en implanter une troisième. Or cette troisième plateforme ne faisait en aucun cas partie de l’étude d’impact sur l’environnement réalisée préalablement à la réalisation du projet. Si ce projet aboutit, la population de baleines, déjà vulnérable, sera encore plus rapidement poussée vers l’extinction.


Le WWF appelle les bailleurs de fond européens de ce projet - BNP Paribas, Crédit Suisse et Standard Chartered - à s’opposer au projet de construction d’une nouvelle plateforme et à demander à ce que le projet soit limité au deux plateformes déjà existantes comme c’était initialement prévu.

La baleine grise occidentale est au bord de l’extinction

« la baleine grise occidentale est au bord de l’extinction. L’édification d’une troisième plateforme qui ne faisait par ailleurs pas partie du projet initial et ouvre dangereusement la voie, dans cette région, à de nouveaux projets d’exploitation de gaz et de pétrole off-shore. Le WWF demande aux banques de prendre des mesures et de s’opposer à ce projet avant qu’il ne soit trop tard pour ces baleines en sursit. » : a déclaré Colin Butfield, chef de champagne au WWF.


Du 12 au 14 février 2012, un groupe de 11 experts indépendants, le Western Gray Whale Advisory Panel (ou WGWAP), dont la tache essentielle est de trouver des solutions pour limiter l’impact des opérations de forage sur les baleines, se réunira avec les bailleurs de fonds et Sakhalin Energy.


Le 8 février, sur la rive sud de la Tamise, les londoniens ont pu voir passer une baleine de 11 mètres. Dans le même temps, des exemplaires du “Daily Whale”, un journal édité par le WWF, étaient distribués dans les stations de métro. On pouvait en apprendre sur cette campagne « Western grey whale ». Au travers de cette campagne, le WWF invite le public à encourager les banques à refuser ce projet de troisième plateforme en signant la pétition en ligne sur le site dédié : www.thelast130.org (suite...)

Crédit for Photo: Seaworld, Inc.