© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Choisissez votre manuel scolaire

L’éléphant d’Asie, une espèce en danger


L’éléphant d’Asie, plus petit et plus docile que l’éléphant d’Afrique est néanmoins un gros animal qui a besoin d’énormément de nourriture alors que l’environnement pollué par l’homme lui en fournit de moins en moins. De plus, malgré interdiction du commerce de l’ivoire, il est poursuivi par des braconniers qui convoitent ses défenses. Par ailleurs il n’a plus de fonction sociale à remplir en Inde, territoire où il est le plus nombreux. Toutes les conditions sont donc réunies pour en faire une espèce en danger.

L’éléphant : le plus gros mammifère terrestre

L’éléphant d’Asie est un énorme pachyderme, c’est-à-dire un être à la peau épaisse qui mesure environ 3,50 mètres de haut (au garrot) et pèse en moyenne 4 tonnes. Il est digitigrade, c’est-à-dire qu’il marche sur le bout de ses doigts contenus dans le tissu graisseux de ses pieds qui amortit ses pas pesants.


La plus évidente caractéristique de l’éléphant est sa trompe, espèce de nez énorme qui pèse à lui seul 100kg. Elle est constituée de nombreux muscles qui lui permettent de remplir ses diverses fonctions. En effet, elle sert à la fois à respirer, à boire et à saisir les objets. La trompe peut contenir 10 litres d’eau que l'éléphant souffle dans son estomac pour boire ou qu'ilprojette au-dessus de sa tête pour se rafraichir. Il est aussi réputé pour ses énormes incisives projetées en avant, qu’on appelle des défenses.

L’éléphant d’Asie est aussi moins grand

Mais chez l’espèce asiatique, seuls les mâles développent des défenses et encore pas tous. Elles sont courtes et peu recourbées. L’éléphant d’Asie est aussi moins grand et plus léger que l’éléphant d’Afrique qui peut mesurer jusqu’à 4,50m pour un poids de 7 tonnes. Ses oreilles sont plus petites et son front est proéminent, présentant comme deux grosses bosses. L’extrémité de sa trompe est munie d’un seul organe préhensile avec lequel il attrape les objets et épluche assez précisément ses aliments. La trompe de l’éléphant d’Afrique se termine par deux de ses organes qui se font face.

Un éléphant peut charger à 20 km/h, mais il ne galope pas, il conserve le même jeu de jambes. Il ne peut pas sauter non plus : ses caractéristiques morphologiques ne lui permettent pas de se propulser. Il protège sa peau du soleil et des parasites en se baignant, en s’enduisant le corps de boue ou de poussière. (Lire la suite ...)