© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Choisissez votre manuel scolaire

Kangourous et genres proches

Le kangourou est le plus évolué des marsupiaux

La famille des kangourous est représenté par 57 espèces. Elles sont considérées par beaucoup comme la plus évoluée des 15 familles actuellement survivantes de marsupiaux par le fait que les dents et les pattes des kangourous sont fortement modifiés. Les membres postérieurs, qui peuvent être très long n'ont généralement pas de pouce; les 2ème et 3ème doigts sont élancés, reliés par de la peau; le 4ème est massif, armée d'une grille longue et épaisse ; le 5ème est un peu plus petit. Les dents, bien développées mais moins nombreuses que chez les autres marsupiaux, ressemblent à celles des bovidés. La plupart des macropodidés sont strictement végétariens, mais certaines petites espèces se nourrissent aussi d'invertébrés.


Les kangourous se déplacent par grands bonds


Les kangourous se déplacent par grands bonds, sur leurs pattes postérieures, leur longue et puissante queue jouant le rôle de balancier. Cette course bipède lors permet d'atteindre des vitesses de l'ordre de 20 km/h, avec une dépense d'énergie inférieure à celle de la course des quadrupèdes. Pour des animaux qui, comme les kangourous, doivent souvent franchir de grandes distances pour se nourrir, la rapidité et l'économie d'énergie constituent des facteurs importants de réussite.

Les kangourous habitent principalement en Australie


Les macropodidés habitent l'Australie, la Nouvelle-Guinée, la Tasmanie et les îles Bismarck. Certains sont forestiers, d'autres vivent dans les zones arides et brûlantes, durant les heures les plus chaudes, ils cherchent abri à l'ombre d'un rocher en s'enduisant les bras de salive pour créer une évaporation rafraîchissante. Lorsque la sécheresse prolongée tarit le lait de la mère, les petits sont expulsés du marsupium et meurent. Au retour de la pluie et des ressources alimentaires, un embryon de réserve dont le développement a été suspendu est implanté dans l'utérus où il se développe sans qu'il ait eu de nouvel accouplement. Ainsi le kangourou pallient-ils les rigueurs de l'environnement et parviennent-ils à survivre en dépit de leur faible taux de fécondité. Mâles et femelles se rassemblent, sinon par la poche marsupiale de la femelle; toutefois, chez les grandes espèces la taille du mâle et légèrement supérieure à celle de sa compagne.


Reproduction des kangouroux


Les Kangourous mettent au monde des petits très immatures après une courte gestation, la maturation se terminant dans la poche maternelle, dans laquelle les bébés se réfugient jusqu'à un âge relativement avancé.

Cliquez sur les photos de kangourous pour les agrandir.

Kangourous et genres proches :


Le Kangourou arboricole de Lumholtz

Le Kangourou à queue courte

Le Kangourou roux

Le Lièvre-Wallaby à lunettes

L'Onychogale bridé

Les Rats-Kangourous

Le Thylogale à pattes rousses

Le Wallaby bicolore

Le Wallaby buissonnier de Nouvelle-Guinée

Le Wallaby des rochers à queue annelée