© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Pour vos cadeaux de Noël : Duplo et Lego, les indémodables ==> Choisissez votre boîte !

« L'opération était compliquée à mettre en oeuvre en raison du nombre important d'animaux à transporter et les longues distances du trajet », explique le Dr Paul Flamand Responsable du projet WWF.

Le succès de cette opération a été rendu possible par la collaboration étroite entre le WWF, l’Agence Eastern Cape Parks & Tourism Agency (ECPTA), l’organisation Ezemvelo KZN Wildlife, et le SANParks.

Nouvelle technique employée pour un voyage peu commun


Une technique innovante de capture a été employée pour transporter une partie des rhinocéros se trouvant dans des zones difficiles d’accès, voire inaccessible. Préalablement endormis, puis attachés aux chevilles par une corde, les rhinocéros ont été reliés à un hélicoptère pour un court voyage dans les airs d’une durée inférieure à dix minutes.


« Auparavant, les rhinocéros étaient transportés par camion sur les pistes très difficiles, ou bien dans un filet. Cette nouvelle procédure est plus douce pour le rhinocéros, car cela raccourcit le temps pendant lequel il doit être maintenu endormi avec des médicaments, sa respiration n’est pas compressée comme dans un filet et il voyage dans le poids lourd seulement sur des pistes praticables » explique le Dr Paul Flamand.


Approuvée par les vétérinaires de la faune en charge des captures, cette technique est à ce jour celle

qui garantie le maximum de bien-être pour l’animal.

Le Braconnage, principale menace pour les rhinocéros


Depuis le début d'année, 341 rhinocéros ont été tués par les braconniers en Afrique du Sud. Ajouté à ce macabre bilan, le dernier spécimen de rhinocéros de Java vivant alors au Vietnam et retrouvé mort en avril dernier.


Le braconnage de rhinocéros est alimenté par la demande en cornes en Asie. Bien que la corne de rhinocéros n'ait pas de propriétés de guérison scientifiquement prouvées, elle est utilisée par la médecine traditionnelle chinoise.

Le Projet « Black Rhino Range Expansion »


Cette opération qui s’est déroulée dans la province de Limpopo s’insère dans le cadre du projet "Black Rhino Range Expansion" du WWF. Celui-ci a pour but d’augmenter le nombre et le taux de croissance des rhinocéros noirs en déplaçant certaines populations vers de nouveaux habitats. Les chercheurs ont en effet pu remarquer que ces mouvements avaient des effets positifs sur la reproduction des rhinocéros.

A ce jour, près de 120 rhinocéros noirs ont été transférés vers de nouveaux habitats.

Source : WWF

Un groupe de 19 rhinocéros noirs ont été déplacés vers un nouvel habitat dans la province de Limpopo en Afrique du Sud pour encourager la reproduction et la croissance de cette population en danger critique d’extinction.


Ce secteur est le 7e nouvel habitat établit par le Programme Black Rhino Range Expansion Project du WWF.

Des rhinocéros « volent » dans le ciel d’Afrique du Sud