© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Pour vos cadeaux de Noël : Duplo et Lego, les indémodables ==> Choisissez votre boîte !

Serbie


Pays d’europe du Sud

Capitale : Belgrade - 1 149 523 habitants.

Superficie : 77 474 km²

Population : 3 210 000 (2011)

Densité : 94,22 hab./km2

Monnaie : Dinar serbe

Langues officielles :  serbe (ou serbo-croate)
Groupe majoritaire: serbe (80 %)


Drapeau de la Serbie

Suite

Groupes minoritaires:  hongrois (4,8 %), bosniaque (1,7 %), macédonien (1,4 %), albanais (1,4 %), croate (1,4 %), tsigane (1,0 %), monténégrin (1,0 %), slovaque (0,9 %), turc (0,5 %), tchèque (0,5 %), bulgare (0,3 %), polonais (0,3 %), ruthène (0,2 %),

Système politique: république comprenant également la province de la Voïvodine

Religion : Chrétiens orthodoxes : 90 % des croyants,

La république de Serbie est une ancienne partie constituante de la Communauté des États de Serbie-et-Monténégro, bordée au nord par la Hongrie, au nord-ouest par la Croatie, à l'est par la Roumanie et la Bulgarie, au sud par la Macédoine, au sud-ouest par l'Albanie, et par le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine à l'ouest.


La Serbie actuelle réunie aussi, au nord, la province de la Voïvodine et, au sud, le Kosovo, dont elle ne reconnaît pas l'indépendance. Le Kosovo est  tout de même devenu un État indépendant en février 2008. La Serbie constitue certainement l’un des États les plus multiethniques de l’Europe.

Culture en Serbie

Durant la période médiévale, la Serbie connaît un essor en matière de référence culturelle  importante en forgeant une grande partie son identité.

De nombreux monastères orthodoxes, témoins historiques de l’héritage serbe, furent construits principalement dans l’actuel Kosovo.

Religion en Serbie

La plupart des Serbes pratiquent la religion de l'Église orthodoxe d'Orient (Église orthodoxe serbe), mais les Musulmans de la région du Sandjak et les Turcs pratiquent l’islam sunnite. En outre, il existe des petites communautés de Croates catholiques, de Slovaques évangélistes et de juifs.

Histoire de la Serbie

Au VIe et VIIe siècles arrivent les premiers Slaves du Sud dans les Balkans. À partir du IXe siècle, plusieurs petits États slaves voient le jour. Au cours de cette période, les frères Cyrille Méthode envoyés par l’Église de Byzance, introduisent le christianisme.


De 1170 à 1196, Étienne Nemanja régne sur la Raska (la future Serbie) et fonde la dynastie des Nemanjides et unit la Zeta (le futur Monténégro) à la Raska.


En 1219, l’évêque Sava fonde l'Église autocéphale orthodoxe serbe à l’époque de l’installation de la première grande dynastie serbe qui connait son apogée lors du règne du tsar Étienne IX Duchan. La Serbie englobe alors la Bosnie-Herzégovine, la Slavonie (partie est de la Croatie), le Kosovo et la Voïvodine.


Puis l’Empire ottoman commence à conquérir, dès la fin du XIVe siècle, les Balkans dont la Macédoine et la Bulgarie en 1396. En 1389, après la défaite de Kosovo Polje (près de Pristina), la Serbie passa sous la juridiction des Ottomans.

Les Portes de Fer dans le parc national de Đerdap

(© Denis Barthel)

Belgrade, la capitale de la Serbie