© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Choisissez votre manuel scolaire

De son vrai nom, Jean Baptiste Poquelin,  voit le jour à Paris en 1622. Il est le fils d’un tapissier ordinaire du roi, et appartient donc à la petite bourgeoisie, vivant dans l’entourage du Roi. Son père souhaite, que son fils prenne la relève auprès du Roi, et il l’envoie donc au collège de Clermont Ferrand, où les Jésuites éduquent les «enfants de bonne Famille».


Mais, Molière a déjà l’idée de devenir comédien, et avec quelques amis , il fonde une grande troupe de théâtre, nommé l’Illustre Théâtre. Cette troupe connaît un échec total, accumulant les dettes. Cette accumulation de dettes lui vaudra de faire quelques jours de prison. Lorsqu’il est libéré, il part rejoindre une troupe, qui s’active à jouer en province uniquement. Le succès est enfin présent, et la troupe, que Molière est appelé à diriger à partir de 1650, connaît la consécration en 1658. En effet, le 24 octobre, la troupe de Molière joue, pour la première fois, devant Louis XIV.


Le jeune roi est séduit. Molière a joué une pièce, conforme aux pièces de l’époque. A cette période, on appréciait les pièces de théâtre, s’inspirant de la Commedia sostenata d’Italie ou encore de la Comedia de capa y espade des espagnols. Ce sont des pièces en 5 actes et en vers.


Repéré par Louis XIV, Molière est invité à occuper la salle du Petit-Bourbon, puis lorsque la Monarchie décide de détruire ce lieu, on installe Molière, en 1660, au Petit Palais, lieu de prédilection, que Molière ne quittera plus.


Molière présente alors des pièces, conformes à ce qui se joue à l’époque, tout en commençant à présenter des petits divertissements à la fin de ses pièces. Puis, en décembre 1659, il présente Les Précieuses Ridicules, une farce en 1 acte, où il dresse une satire (moquerie) de la mode de la haute société parisienne.  (Suite ...)

Molière

Dramaturge, Comédien


Nom de naissance  Jean-Baptiste Poquelin


Naissance  : Le 15 janvier 1622 à Paris

Décès : 17 février 1673 à Paris


Conjointe : Armande Béjart


Quelques pièces célèbres :

Sganarelle ou le Cocu Imaginaire

L’école des Femmes - Dom Juan - Le Misanthrope

Les Femmes savantes