© Sarl Pgonweb - Mentions légales

Déclaration relative aux cookies

Pour vos cadeaux de Noël : Duplo et Lego, les indémodables ==> Choisissez votre boîte !

Richelieu nait le 09 septembre 1585 à Paris. Son véritable nom était Armand Jean du Plessis, cardinal – duc de Richelieu et de Fronsac. En 1605, il rentre dans les ordres religieux, dans le but de devenir Évêque de Luçon. Il est nommé à ce poste le 18 décembre 1606, et en 1614, il est élu député du clergé pour les États Généraux, qui doivent alors se tenir à Paris. C’est la dernière fois, que les États Généraux se réuniront avant 1789, et la Révolution française.
En novembre 1615, il est choisi par Marie de Médicis, pour devenir le Grand Aumônier auprès de la future reine Anne d’Autriche. Il est promu cardinal le 05 septembre 1622, et devient en 1624, le ministre principal du Roi Louis XIII. (Même s’il porte ce titre, cela correspondait à la fonction de ce qu’on appelle aujourd’hui le Premier Ministre). Il le restera jusqu’à son décès, en 1642.

On dit souvent de Richelieu, qu’il est l’un des créateurs de l’État Moderne. De son vivant, il n’était pas apprécié des Français, tant les mesures qu’il prenait, étaient impopulaires. La pensée de Richelieu se fonde sur une affirmation : La puissance est la seule chose nécessaire à l’État. Pour y arriver, le roi ne doit connaître aucune opposition (cela explique la lutte, qu’il mènera contre la noblesse). Le roi doit réunir entre ses mains les instruments de la puissance, c'est-à-dire l’armée, les finances, le pouvoir de décider,…


Richelieu était intransigeant, et restait ferme dans ses idées. Cela lui valut d’être souvent mal-aimé par les français. D’autant plus, qu’il lutta contre la noblesse et les Seigneurs Régionaux. Suite ...

Richelieu


Principal ministre du Roi Louis XIII

Du 14 mai 1643 – 1er septembre 1715


Naissance : 09 septembre 1585 à Paris

Décès : 04 décembre 1642 à Paris


Fonctions épiscopales : Évêque de Luçon, Créé cardinal  5 septembre 1622


Titre cardinalice : Cardinal de Richelieu

Successeur : Le cardinal Mazarin