Photo de nuit d'orage

Les orages

Le phénomène de l’orage simplement expliqué

L’orage est un phénomène atmosphérique qui suscite des craintes en même temps qu’il fascine par certains de ses aspects. En effet, bien qu’il se manifeste par de merveilleux éclairs, un orage peut être dangereux dans certaines conditions. Voici quelques explications sur cette perturbation de l’atmosphère et des précautions à prendre pour se protéger de ses manifestations dangereuses.

Comment se définit un orage

Commençons par une petite leçon de vocabulaire pour faciliter la compréhension du mot. La forme actuelle du terme vient du mot ore, qui désignait autrefois le vent. Le fait qu’un orage se manifeste principalement par de grands vents était déjà présent dans l’étymologie du mot. Aujourd’hui un orage est le résultat de certaines perturbations qui interviennent dans l’atmosphère et qui provoquent des vents violents, des éclairs fulgurants, des chutes de grêle et une forte décharge électrique sur la terre. Mais comment se forme un orage ?

Le nuage cumulo-nimbus : principale cause des orages

Comme les orages ont toujours frappé la surface de notre planète, les anciens en avaient conçu des explications aujourd’hui dépassées par la science. On voyait notamment dans les orages des messages surnaturels. Ainsi, pour de nombreuses civilisations, ils étaient des manifestions du mécontentement des dieux. On dispose maintenant d’une explication exacte. Au commencement, il se forme dans l’atmosphère un nuage nommé cumulo-nimbus. On le distingue de ses semblables par sa couleur noire prononcée et son épaisseur plus importante que celle des autres. De façon continue, des courants d’air véloces excitent les particules qu’il renferme, et cela produit de l’électricité. Mais il s’agit d’une électricité incomplète, celle qui ne comporte que la polarité négative, encore appelée électricité statique.

Photo de nuit d'oragePlus le nuage prend du volume, plus il est chargé de l’électricité négative. Or, comme on le sait, la terre par nature est de polarité positive. L’électricité négative du nuage se sert donc de l’air comme conducteur, puis entre en liaison avec l’électricité positive du sol, et c’est ce qui donne naissance à la foudre. Lors de cette chute, l’air se dilate parce qu’il se trouve réchauffé à cause de la décharge provoquée : c’est le bruit qui en sort que l’on nomme tonnerre.

Pourquoi il faut se méfier de tout cela et comment il faut s’y prendre

La charge négative projetée au sol emprunte les voies rapides pour atteindre une charge positive. Aussi prend-elle souvent pour destination les points les plus proches du ciel. C’est pourquoi, les arbres, les grands édifices ou tout objet ayant un sommet pointu, sont les cibles fréquentes de la foudre. Ainsi, on doit éviter de s’abriter sous des constructions ayant une certaine hauteur pendant qu’il pleut.
Page suivante --->



Livres de mathématiques conseillés


Déclaration relative aux cookies

© Sarl Pgonweb - Mentions légales